Le prix du test ADN de paternité?

Le prix du test ADN de paternité?

février 9, 2019 0 Par Jean Chrysostome

Que ce soit pour un héritage ou pour prouver le lien de parenté avec un enfant, le test de paternité soulève le doute, soit de la mère, et surtout celui du présumé père évidemment. Autrefois, il fallait débourser une certaine somme pour réaliser un test ADN. Dorénavant, plusieurs institutions donnent l’occasion à tout le monde de réaliser un test ADN prix rapidement et par correspondance.

Tout sur le test de paternité

Par définition, le test de paternité est un test d’ADN, ou plus précisément une analyse génétique donne la possibilité de confirmer les liens de parenté ou de filiation biologique entre un enfant et un homme. Généralement, le test ADN est demandé dans le cadre d’une procédure juridique, notamment ordonné par un juge aux affaires familiales. De nos jours, il est très prisé étant donné qu’il est particulièrement facile de se procurer d’un kit de test ADN sur le net. Par contre, il faut savoir que sans le feu vert d’un juge, cette pratique reste illégale dans l’Hexagone.

Les raisons pour utiliser ce test ADN

Selon une chronique de la revue The Lancet parue en 2006, un père déclaré ne serait pas le père biologique dans environ un cas sur 30. Dans un cas de contentieux de filiation, notamment quand le lien de filiation s’avère être contesté, la filiation peut éventuellement résulter d’un jugement. Cette dernière peut alors être amenée dans un cadre juridique en cas de recherche de paternité ou pour la contestation de paternité. Certaines personnes utilisent également ce genre de test dans le cadre d’une immigration.

Réaliser le test ADN

Aujourd’hui, la procédure est particulièrement simple. Il suffit de trouver un institut ou un laboratoire que propose un test ADN, prendre un kit de test ADN et ensuite envoyer directement par courrier postal l’échantillon concerné. Ainsi, l’échantillon buccal est le plus utilisé pour identifier ou comparer les ADN. Mais dans les cas où cet échantillon ne peut pas être utilisé, on peut également extraire de l’ADN à partir des ongles, du sang ou encore des cheveux. Il faudrait juste s’assurer qu’ils appartiennent à la personne concernée, sinon le test sera erroné et les résultats ne seront pas fiables.